Full text: Jahrbuch des Vereins für Wissenschaftliche Pädagogik - 36.1904 (36)

. 16 J. Dietz. 
 
Guerre au felon! Quand votre vie entiere 
Y passSerait, Sire, qu'il Soit force. 
Comme 1e loup Sauvage en Son repaire! 
Vengeance est due au Sang qu il a vers.“ 
16. 
Charles, Sans dire une parole, attache 
Obstinement les yeux au S80l1; Ses doigts 
Tordent 83a barbe ou 8a longue moustache, 
Tous les barons francais Se tiennent Cois, 
Hors Ganelon, qui parle 4 haute voix. 
„Un fol avis, faut-1 qu'on le partage ? 
N'&coutez point celui que je vous dois, 
Sire, dit-il, mais bien votre avantage. 
17. 
„Done, le paien baisse humblement 16 chef, 
Veut le bapteme, ä& mains Jointes nous prie 
De Ini laisser 8a propre terre en fiel, 
Et nous dirions: Jamais! par vanterie ? 
Le preux Roland, mon beau fils, qui S'6crie, 
-- Guerre au fölon! --- S'inquiete fort peu 
De qui mourra dans 1a rouge tuerie. 
Souffrirons-nous pour votre cher neveu?“ 
18. 
Naime est debout. Dieu rarement accorde 
Tel Serviteur aux rois les mieux ServISs. 
„Oul, vous devez faire miSericorde, 
Dit le vieillard. Mais les meilleurs avis, 
Que Sont-ils? Rien, ä& moins d'etre Suiyvis. 
Donc envoyez un homme, anjourd' hui mme, 
Faire 1a paix: nous en Serons rayis.“ 
Comtes et ducs approuvent le vieux Naime. 
19. 
Mais Charle hegite, et le vieillard reprend. 
„Ceci M'est point une folle aventure, 
Puis qu'on nous ya livrer de Sürs garants. 
S'offrant a vous, Marsile vous conjure
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.